XCOM 2 le test

Photo du profil de BKC Ixion
PC PS4 Xbox One

Ça y est, c'est arrivé, les extraterrestres ont envahi notre planète et y ont instauré une dictature, tenant ainsi sous leur joug, notre pauvre espèce sous évoluée. Alors que la rébellion avait débuté sur PC, il est maintenant temps aux joueurs de prendre les armes et de chasser ces aliens hors de chez nous. J'espère que vous aurez l'âme d'un fin stratège, car la tâche ne sera pas aisée.

Avant de se lancer plus en profondeur dans XCOM 2, il me semble important d’évoquer son prédécesseur, car l’ensemble de ces deux jeux représente une suite logique des événements clés, du combat de l’humanité contre les extraterrestres. Reboot de X-COM: UFO Défense créé en 1994 par Microprose, XCOM Enemy Unknown suivi de l’extension Enemy Within avait été très apprécie par les fans de jeu stratégique/tactical. Dans ce jeu, vous incarnez le dirigeant de XCOM, une organisation mondiale spécialisée dans le traitement de la menace Alien. Soutenue par les différents gouvernements mondiaux, vous aurez pour tâche d’endiguer l’invasion alien menaçant notre belle planète bleue. Malheureusement 20 ans plus tard, ces derniers auront réussi malgré tous vos efforts, ce qui nous place dans le contexte de XCOM 2.
xcom 2

Aux armes citoyen, formez le bataillon

XCOM 2 commence donc une vingtaine d’années après les événements du premier opus. Les envahisseurs d’un autre monde ont pris possession de la terre, en nommant cela  » l’unification » et assujetti l’humanité. Véritable dystopie, ils ont créé Advent, une institution militaire, politique et de recherche, ayant pour but de contrôle la population terrestre. Pour cela ils mènent une campagne de propagande, faisant croire à l’humanité, que leur situation actuelle n’a jamais été aussi meilleure. Mais il n’en est rien, cette entité effectue un véritable lavage de cerveau, ayant pour but de faire disparaître peu à peu les croyances terrestres et ainsi, les remplacer par le culte des anciens, un culte lié aux aliens. Ces derniers n’hésitent pas non plus à contrôler le secteur de l’armement, celui de la recherche scientifique ainsi que les médias et supprime également toute classe politique, faisant ainsi d’eux, les maîtres du monde.
xcom 2 advent

Mais l’espèce humaine l’a bien prouvé lors de ses millénaires d’existence, elle résiste, une partie d’entre elles du moins, formant ainsi la résistance. Preuve du lavage de cerveau auprès des humains, Advent fait passer cette résistance comme des terroristes, des traites fanatiques qui font honte à leur espèce. Véritable guérilla cette dernière est constituée de personnes vivantes à l’écart de la société et essaye tant bien que mal de perturber les opérations d’Advent. Mais ils sont désorganisés et désorientés, il leur faut un chef, un leader pour les diriger et c’est vous qui endossiez ce rôle.

Firaxis Games arrive à nous donner à merveille la sensation de résister contre une grande puissance mondiale et bien au-delà. Le fait d’être seulement un petit regroupement de gens qui s’étoffe au fur et à mesure que le XCOM version guérilla se fait connaître et cause des ennuis à Advent, est très bien retranscrit. Un vrai rapport de forces entre XCOM et Advent est présent, les deux entités cherchant à contrecarrer le plan des autres, mais pour cela, il faudra se résigner et faire des sacrifices et des choix moraux qui vous déchirèrent. Une vraie narration est présente dans le titre de Firaxis Games, bien ficelée, bien rythmée, elle tissera une toile de fond à votre histoire.

xcom 2 rébellion

Le Talion, votre nouveau QG

Le gameplay de XCOM 2 se divise en plusieurs phases, chacune intéressante et regroupe ainsi plusieurs styles de jeu, ce qui fait la réputation du titre. L’une de ces phases est la gestion du talion, un vaisseau mère dérobé aux aliens, qui sert de QG aux opérations de XCOM. Ce QG ambulant, changera les habitudes des joueurs du précédent opus, proposant un espace de construction plus réduit, les installations pouvant être équipées devront être réfléchies et choisies avec soin. Au nombre de 12, ces installations seront diverses, terrain d’essai, générateur, atelier de construction, salle de communication, toutes ces salles et plein d’autres seront utiles à votre base, mais aussi à vos hommes car elles proposent généralement une modification de ces derniers. Le choix sera donc dur et pas sans conséquence, une installation pourrait vous diriger vers une direction, qu’Advent pourrait parer à l’avenir.

Outre le fait de pouvoir y construire ses différentes salles, d’y gérer les communications, l’armement de vos soldats et leurs améliorations, le talion sera un vrai centre de recherche volant. Si vous pensez rester avec votre arme à feu obsolète face au fusil laser ennemi et leur robot, considérez que vous êtes déjà mort ! Le secret de la victoire, c’est la recherche scientifique. Ce centre de recherche vous proposera, comme son nom l’indique, des recherches scientifiques, qui reste le point le plus important au sein de ce QG. Ses différentes recherches vous donneront des renseignements sur vos ennemis, via des autopsies, d’autres sur l’armement ou des améliorations de vos soldats.

xcom 2 le talion

L’hologlobe, un véritable casse tête

La phase suivante de jeu est stratégique et se situe sur une mappemonde holographique. Alors que dans le précédent opus, vous vous contentiez d’attendre une alerte pour y déployer vos hommes et résoudre le problème, dans XCOM 2 vous devrez prendre en main les opérations de la rébellion et ainsi choisir où taper. Mais ça ne s’arrête pas là, de nombreuses tâches sont disponibles sur la carte, telles que rentrer en contact avec une cellule de résistant, enquêter sur un site, personnel à recruter et plein d’autres. Elles seront toutes utiles, mais vous vous en doutez, il faudra faire un choix car, votre QG ne pourra pas se déplacer partout et chaque action demande un certain temps avant d’être réalisée. Et comme si ça ne suffisait pas, de nombreuses alertes, ou demande d’opération viendront vous submerger au fil du temps.

Néanmoins, vous vous en doutez, Advent ne se laisse pas faire et une grande menace plane au-dessus de vous, le projet Avatar. Ce projet est le point le plus important, si Advent parvient à le réaliser, votre résistance est veine, vous perdrez la partie. L’avancement de ce projet est représenté par une jauge rouge au-dessus de votre écran et donne un stress constant tout au long de cette phase. Vous devrez donc vous renseigner sur ce projet, contrecarrer les éléments de ce projet afin de l’éradiquer complètement.

L’ennui sera donc insistant dans cette phase de jeu, de nombreuses choses à faire vous tiendront en haleine et le stress sera omniprésent à cause du projet Avatar. Malheureusement, les choses à gérer étant vraiment nombreuses, il arrive parfois que l’on ne sait plus ou donner de la tête et cela pourrait perturber certains joueurs, mais cela reste un élément du gameplay et nous donne vraiment l’impression que certaines choses vous dépassent.

xcom 2 hologlobe

Des combats toujours plus difficiles

La véritable force du soft tient dans ses phases d’actions. Des combats tactiques et stratégiques, opposant vos soldats aux terribles envahisseurs aliens. Cet opus reprend à merveille la recette gagnante de la série, déplacement, tirs de vigilance, positions défensives, sprint, le système de couverture etc. Tout ceci fait toujours partie du gameplay, à l’instar de l’indicateur de succès et ses 80% de réussite d’un tir .. qui finalement échoue. Ce point reste la source de frustration principale de ce XCOM 2. Alors que toutes les conditions pour réussir un tir sont réunies, ligne de visée claire, cible bien visible, chance maximale de réussir le tir, au moment du tir, celui-ci échoue encore trop souvent, et ce, pour n’importe quelle raison. L’autre source de frustration est aussi les tirs à travers les murs.

Certains tirs peuvent traverser les murs et ainsi toucher la cible. Ces actions, qui restent malgré tout trop nombreuses pour ne pas être citées, sont généralement dues à des problèmes de caméra lors des phases d’action animées et n’entachent pas énormément le jeu. Ces phases d’action animée, parlons-en. XCOM 2 vous fait vivre le combat, lors des différentes actions d’un personnage allié ou ennemis, un gros plan de son action apparaît parfois sur votre écran, laissant ainsi place à une cinématique rythmant son action.

xcom 2 map

Malheureusement, ces cinématiques sont aussi sujet à des problèmes de caméra : gros plan sur un mur, action invisible ou encore des ralentissements qui gâchent de temps en temps ces belles animations. Néanmoins, XCOM 2 est beaucoup plus dur que son prédécesseur. Il vous faudra utiliser efficacement votre esprit stratège afin de réaliser au mieux ces opérations. Cette difficulté est facile à expliquer et semble logique : elle se traduit par le fait que les extraterrestres ont investi la planète de toutes leurs technologies, de leur arsenal ainsi que de leurs troupes les mieux entraînées.

Car en effet, Firaxis Games n’est pas tombé dans le piège de renouveler inlassablement le contenu du précédent opus. De nouveaux ennemis, toujours plus dangereux les uns que les autres, feront leur apparition et proposeront un approche différente de vos attaques. Toutefois, cette difficulté est constante. Plus vous avancerez, plus la difficulté grandira et votre réponse devra être immédiate, par de nouveaux équipements et recherches.
xcom 2 animation combat

Pour répondre à cette difficulté croissante, de nouvelles fonctionnalités ont vu le jour. Au début de certaine opération, vous bénéficiez d’un nouvel état, l’état dissimulé. Comme son nom l’indique, vos soldats resteront invisibles, vous permettant de préparer une embuscade à vos ennemis et de planifier un plan d’attaque. De nouvelles classes font également leur apparition, comme le Ranger, qui, armée de son fusil à pompe et de son épée, combattra au corps à corps, ou bien encore le spécialiste qui, armé de son drone, blessera les adversaires ou apportera un soutien médical à vos alliés.

Un style futuriste

Côté technique il n’y a pas grand-chose à redire, Firaxis games a bien changé l’aspect graphique de leur licence, proposant ainsi un meilleur visuel. C’est un véritable plaisir pour les yeux que de regarder les animations d’actions en gros plan, réalisées sous le moteur du jeu, même si celles-ci ont de temps en temps quelques problèmes, comme une caméra folle ou un gros plan sur du vide. La bande-son, quant à elle, est plutôt bonne. Le doublage français est bien réalisé et les combats sont rythmés par une musique de qualité.

Chaque partie et chaque carte seront générées aléatoirement, les différentes cartes ont un level design bien pensé. Du centre urbain envahi par la foule à la vieille campagne, en passant par un centre de recherche Advent et une autoroute, elles seront variées et il est rare de voir deux fois la même chose. Mais la question que beaucoup d’entre vous se posent : XCOM 2 est-il maniable à la manette ? On pourrait émettre des doutes. En effet, un jeu de stratégie à la manette n’équivaut pas au classique clavier-souris. Néanmoins, le soft est tout à fait jouable à la manette et aucun problème n’entache le gameplay. Il faut s’habituer au pad ce qui pourra donner dans un premier temps, des déplacements un peu ratés.

xcom 2 style futuriste

XCOM 2, une référence

La série XCOM est une référence dans son genre et Firaxis games a fait une continuité avec XCOM 2. Le soft est parsemé de bonnes idées, le contexte de l’histoire est réussi, le XCOM version guérilla permet de changer les bases acquises lors des précédents opus et les différentes phases de jeu sont intéressantes à jouer. Toutefois, plusieurs points négatifs mineurs sont à relever, comme le tir dans les murs, une caméra un peu folle dans les actions en gros plan qui aurait pu être peaufiné.

La difficulté du jeu est plutôt accrue, mais une courbe de difficulté bien gérée vous donnera le temps d’assimiler toutes les mécaniques de gameplay et vous serez satisfait lorsque vous aurez résolu un problème ou un obstacle un peu trop coriace. Estimer une durée de vie du jeu est très tant le hasard est présente. Il est malgré tout possible d’affirmer qu’il vous faudra plus d’une bonne vingtaine d’heures pour venir à bout de l’histoire du jeu. XCOM 2 est donc un très bon jeu de stratégie qui tiendra en haleine les fans du genre.

Bon Points

  • Un contexte de dictature très bien retranscrit
  • Un gameplay toujours aussi fonctionnel
  • Un contenu important
  • Les combat sont durs .....

Mauvais Points

  • Le pourcentage de tir maximum qui échoue encore trop souvent
  • Chargements parfois longs
  • Bugs récurrents de tir à travers les murs et de camera
  • .... la moindre erreur peut être fatale
8

Super

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils