Mario Party: The Top 100

Mario Party est une licence phare de Nintendo, sorte de jeu de l’oie pour gamer, sorti pour la première fois sur N64 en 1998. Chaque console Nintendo possédant au moins un opus du jeu, nous nous retrouvons donc aujourd’hui, presque 20 ans plus tard avec Mario Party: The Top 100, sorte de best of des 14 jeux déjà sortis regroupés en un seul. Alors, ce top 100, top ou flop? Comment se présente ce Mario Party: The Top 100? Il possède 5 mode de jeux solo, un mode multijoueur et un espace « collection » que nous allons détailler.

Les modes de jeux

Le premier mode est le mode « 100 mini-jeux ». Comme son nom l’indique, ce mode de jeu propose de jouer à des mini-jeux de manière libre parmi la sélection des 100 meilleurs mini-jeux. Vous pourrez choisir votre personnage entre les 8 disponibles, à savoir: Mario, Luigi, Peach, Daisy, Wario, Waluigi, Yoshi et Harmonie. Vient ensuite le choix du niveau de l’ordinateur: normal, fort, expert. Ne reste plus, ensuite, qu’à choisir votre mini jeu parmi les catégories « Chacun pour soi », « 1 contre 3 », « 2 contre 2 », « Duel » ou « spécial ». Idéal pour des parties rapides. Le mode suivant est le mode « Match de mini jeux ». Ce mode représente le mode classique d’un Mario Party, avec un plateau de jeu et un nombre de tours définis. Choisissez votre personnage, la difficulté des adversaires et le nombre de tours (10,15,20,25,30,35,40,45 ou 50 tours selon la durée de jeu voulue). Le but étant d’obtenir le plus d’étoiles possible pour gagner la partie. Ce mode de jeu propose des parties entre 30 et 120 minutes environ.

Le troisième mode est le mode « Bataille de Mini-Jeux ». Dans ce mode de jeu rapide, le but est de remporter le maximum de victoires en 3 ou 5 manches. Pour le choix des mini jeux, vous avez le choix de plusieurs pack, que vous débloquez en fonction de votre avancée dans le jeu. Parmi ceux-ci se trouvent le « Pack N64« , « le pack doigt musclé » ou encore « le pack Koopa » pour des sessions de jeux à thème. Pour des sessions courtes de 10 à 15 min. L’avant dernier mode de jeu, « Décathlon » vous propose une sélection de 5 ou 10 mini-jeux dans le but de battre le plus de records possible. C’est donc la partie scoring du jeu pour des sessions de 10 à 30 min.

Enfin, le dernier mode de jeu solo, « îles aux mini-jeux » vous propose de parcourir 4 mondes en combattant vos adversaires. C’est dans ce mode que sont déblocables la majorité des mini-jeux du soft. Et aussi le mode le plus « long ». il faut compter environ 30 minutes par niveau. En parcourant les mondes, vous obtiendrez des étoiles selon votre performance. 1 étoile pour la troisième place, 2 pour la deuxième place, 3 pour la première place et 4 en cas de réussite des « boss intermédiaires ». Les mini-jeux se débloquent de plusieurs manières. La majorité se déverrouille juste en jouant au mini jeu en question, mais certains se débloquent par palier d’étoiles (100, 200 et 300 étoiles). D’autres paliers d’étoiles vous permettront de débloquer les pack pour le mode bataille. Vous disposez de 7 vies pour parcourir les 4 mondes, sachant que vous pouvez récupérer une vie à chaque fois que vous cumulez 100 pièces.

Pour cela, vous obtenez 10 pièces par mini jeu terminé. Vous avez aussi la possibilité d’en obtenir en bonus dans des blocs, proposant de 5 a 50 pièces selon votre timing. Enfin, dernier moyen d’obtenir des pièces bonus, les amiibos. A certains endroits des îles, des pnj vous proposeront d’utiliser vos amiboos. Sachez cependant que seuls les amiibos Mario fonctionnent (entendez par là les amiibos Mario Odyssée ou bien le Mario Smash Bros). j’ai essayé les amiibos Zelda (TP, OoT et BotW), Samus et Fox de Smash Bros et ils ne sont pas pris en compte.

Pour les collectionneurs et les adeptes du 100%, il y a aussi un mode « Collection » qui regroupe un petit descriptif de la licence Mario Party, un glossaire des objets se trouvant dans le mode « Match de Mini Jeux » avec leurs effets et l’intégralité de l’ost de cet opus. Allant de la musique du menu à la musique des crédits en passant par toutes les musiques de tous les mini jeux. Vient enfin le mode multijoueurs. Ne vous attendez pas à affronter les meilleurs joueurs internationaux et des petits japonais qui vous battraient les yeux fermés, il s’agit ici d’un multijoueur local. Deux sous modes se présentent à vous, un « Mode Multijoueur Local » si tous les joueurs possèdent le jeu et un « mode téléchargement » pour jouer à quatre avec une seule cartouche.

Un gameplay qui répond au stylet et au souffle

Concernant le gameplay, ce Mario Party: The Top 100 exploite intelligemment toutes les fonctionnalités de la 3DS. Les mini jeux alternant entre jouabilité aux boutons, au stylet bien sur, mais aussi au gyroscope ou même au micro. En effet certains niveaux vous demanderont de hisser un drapeau en faisant des cercles avec votre stylet sur l’écran tactile, d’autres de diriger Mario dans une voiture de course grâce au gyroscope, ou encore de souffler dans le micro pour tirer des fléchettes à la sarbacane, entre autres. De ce côté ci, aucune fonctionnalité n’est laissé de côté.

Un hit chronophage?

Côté durée de vie, il est toujours difficile de chiffrer le temps à passer sur un jeu destiné surtout au multijoueur, mais sachez, à titre d’indication, qu’il m’a fallu 4h pour finir le mode de jeu principal et débloquer les 100 mini jeux, 214/300 étoiles et 93 des 111 Collectibles. Après, il est bien évident que le jeu ne se limite pas à cela et qu’il est destiné à de multiples sessions de jeux et de nombreux éclats de rire à partager. Au final, ce Mario Party: The Top 100 devrait satisfaire tous les possesseurs de 3DS. S’il n’apporte rien de nouveau, il se permet le luxe de s’adapter et de proposer une alternative satisfaisante à tous les joueurs. Que vous vouliez faire une session courte, passer l’après midi dessus, vous détendre à votre rythme ou bien faire du scoring, jouer seul dans votre coin ou vous faire une session entre amis, vous trouverez forcément un mode de jeu qui vous convient. Un challenge adaptable et une ost parfois old school pour accompagner le tout.

Pseudo :

Joueur depuis la NES et ayant possédé toutes les consoles sauf la regrettée Dreamcast, jouant a tous les styles de jeux et chasseurs de trophées compulsif

Playstation Archangejulien

Succés XBox JusticiaOmnibus

A propos de ce test

Jeu fourni par :

Testé sur : News 3DS

Bons points

Bons Points La diversité des modes de jeu

Bons Points La diversité du gameplay

Bons Points La possibilité de jouer à 4 avec une seule cartouche

Mauvais points

Mauvais Points Seulement 8 personnages jouables

Mauvais Points Pas de multijoueurs online

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.