Les Sims 4 – Xbox One & PS4

Tout comme Les Sims 3 qui a débarqué sur Xbox 360, PlayStation 3 mais également sur Wii, DS et 3DS, le 4ème opus de la mythique série Les Sims, sorti sur PC le 2 septembre 2014, s’est décliné dans une version console sur Xbox One et PlayStation 4. Alors simple adaptation ou jeu vraiment développé pour les consoles, voilà notre verdict.

Soul soul ! (oui je parle simlish)

Direct dès le lancement du jeu on est mis dans le bain : on retrouve l’ambiance caractéristique des Sims grâce à la mélodie enjouée de la bande-son, toujours présente. Lors de votre première partie, vous êtes invité à créer votre propre Sim ou votre famille de Sims. Premier point que l’on peut souligner : la création d’un Sim sur console est sensiblement pareille à celle sur PC. Personnellement j’ai créé une Simsette, du nom de Sarah Croche (ça raccroche ! C’est drôle hein ! Non ? … Ok. badum tss). Tout y est : le choix de son souhait de vie, de ses traits de caractère, de sa démarche… Il est d’ailleurs même possible de définir si votre Simsette pourra être enceinte ou pas et si elle pourra mettre enceinte d’autre Sim (et là faudra m’expliquer comment), de choisir si elle préfère un style vestimentaire masculin ou féminin, de choisir son timbre de voix…

Arrive le moment de créer son physique. Là encore on se rapproche de la version PC dans la façon poussée de modifier le corps du Sim au curseur. A vous de choisir : plutôt planche de pain ou Nicki Minaj ? Hanche large et petite épaule ? Gros bras et petit mollet ? Tout se modifie avec précision, pour rendre son Sim toujours plus unique. Bon par contre, votre Sim bouge un peu, je vous dis pas la galère pour réussir à saisir son cou pour le modifier… Car pour le modifier, vous avez un curseur comme sur PC, mais difficilement facile à prendre en main : lorsque vous poussez le joystick, le curseur bouge doucement puis très vite, pas top pour la précision. Ajoutez à cela les mouvements du Sim et vous vous retrouvez à cliquer dans le vide. Une fois le physique perfectionné, place aux cheveux, au maquillage, et aux vêtements. Là idem, on se retrouve comme sur PC, un vaste choix mais aux couleurs parfois très limitées. De quoi tout de même faire de belles tenues variées. En revanche, pour switcher d’une tenue à l’autre, il vous faudra appuyer sur LT ou RT sur Xbox One (et donc R1/R2 sur PS4), et aucun indicateur ne vous dira de quel type de tenue il s’agit : je me suis donc retrouvée à préparer ma Sim en tenue quotidienne à la place de sa tenue de nuit…

Une fois Sarah Croche (non ? toujours pas drôle ? bon…) terminée, à vous de choisir où la faire emménager, j’ai choisi de la faire emménager dans le monde ce Newcrest. Pas de maison déjà construite, tant pis, j’enfile mon casque de chantier, je vais me la construire moi même avec mes 20’000§. Plus facile à dire qu’à faire au final, la prise en main est assez compliquée à la manette, et pas toujours intuitive. Par exemple, pour mettre des fondations, je sélectionne celle que je veux, mais rien ne se passe quand j’appuie sur A, c’est quand je construirais une pièce que la fondation se calera automatiquement en dessous. Là encore on est assez proche de la version PC au niveau de la construction et de l’aménagement des maisons, si on met de côté la prise en main peu intuitive.

Une fois le strict minimum installé (merci la pauvreté) on peut enfin commencer à faire vivre notre Sim, à le faire interagir avec d’autres Sims et à le faire travailler, ‘fin disons plutôt à s’ennuyer quand il va travailler. Car une fois votre Sim au travail, vous restez sur votre terrain fermé à ne rien faire… Point à part, pour moi Les Sims 4 a fait un gros bond en arrière en retirant ce monde ouvert qui a fait mon bonheur sur les Sims 3, mais bon…

Sur ce, place à la vie ! Pour les amoureux de Motherlode sur PC, parce que oui, Motherlode c’est la vie, soyez rassurés, les codes fonctionnent également sur consoles. Il vous faut juste ouvrir la barre de triche en maintenant LT+LB+RT+RB en même temps sur Xbox One (et L1+L2+R1+R2 en même temps sur PS4) puis de rentrer le code de déblocage testingcheatsenabled true pour pouvoir ensuite rentrer le code de votre choix. Attention toutefois : l’activation des codes verrouille la possibilité de succès/trophées.

Dag Dag ! (bilingue simlish eh ouais!)

En somme, Electronic Arts n’a pas raté son portage, mais il n’en reste pas moins indéniable qu’il est beaucoup plus simple et intuitif de jouer aux Sims sur PC que sur consoles. Le jeu reste toujours très beau et coloré graphiquement et on retrouve tout ce qui fait la réussite du 4 sur PC avec notamment sa construction et sa création de Sims très poussée. D’ailleurs, les Chiens et Chats viennent de débarquer sur PC, de quoi apporter l’affection de nos chers boules de poils à nos chers Sims, et vous pouvez retrouver notre test de cette extension en attendant, pourquoi pas, l’arrivée de nos amis à 4 pattes sur nos consoles de salons.

Pseudo :

Joueuse Xbox depuis la création de la console, j’ai joué sur tous les modèles : la 1ère, la 360 avec le merveilleux Red Dead Redemption, et la Xbox One…
J’ai acquis une PS4 récemment uniquement pour les exclues comme TLOU ou Horizon Zero Dawn.
Spécialiste de GTA V et Red Dead Redemption, grande adepte des jeux signés Rockstar Games, mais aussi des jeux de voitures, des jeux d’action/aventure.

Bon jeu à tous !

Playstation Goldiie54

Succés XBox Goldiie54

A propos de ce test

Jeu fourni par : Electronic Arts

Testé sur : Xbox One

Bons points

Bons Points Graphiquement très beau et coloré

Bons Points Personnalisation du Sims toujours aussi poussée

Mauvais points

Mauvais Points Prise en main pas très simple

Mauvais Points Construction d'une maison peut être compliquée

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.