le test

Star Wars Battlefront est un FPS entièrement dédié (comme son nom l’indique) à Star Wars. Tout y est : la musique, les effets sonores et lumineux, les costumes, les héros incontournables tels que Dark Vador, Luke Skywalker, l’empereur Palpatine …, et d’autres à venir dans les DLC. Une immersion totale à l’image de Star Wars. Sur le plan esthétique, le jeu est beau sans être spectaculaire, les jeux d’ombres et lumières sont réalistes mais peuvent être dérangeant par moment (lors de la sortie d’une grotte par exemple).

Le jeu s’introduit sous forme d’un didacticiel vous apprenant les bases puis se découpe en deux grandes catégories : le multijoueur et les missions pouvant se jouer seul, en coop et même en écran scindé !
Ne vous y trompez pas, Star Wars Battlefront est un jeu multijoueur, et si vous rêviez d’une campagne, c’est raté.

STAR WARS™ Battlefront™ 04 Spiritgamer

En effet, le solo vous offre trois modes, « les formations », enseignant les déplacements en véhicules, tels que piloter un X-Wing ou encore un redoutable TR-TT, et l’utilisation d’un héros, « les batailles » basées sur les principes du multijoueur avec un objectif pré-défini et non-modifiable, récupérer les plaques après éliminations (plus communément appelé « élimination confirmée »). Quatre maps sont disponibles et sur chacune d’entre elles, vous pourrez choisir une bataille simple ou celle en incarnant un héros. Et enfin le mode « survie » où vous serez amené à éliminer des vagues d’ennemis et accomplir différents objectifs.

A noter qu’en difficulté normale et difficile, l’IA laisse à désirer. La difficulté ne se fait ressentir qu’au niveau Maître et là, les bots vous verront à des kilomètres à travers d’épaisses couches de fumée, même si vous êtes à couvert. Un point à soulever pour son manque de réalisme.

STAR WARS™ Battlefront™ 01 Spiritgamer

Si je n’ai pas été grandement convaincue par le peu de dynamisme qu’offre ce mode solo, le multijoueur ne propose pas une expérience plus intéressante.
Hors DLC, ce multi donne accès à neuf modes de jeu, qui au final, finissent par tous se ressembler, quel que soit l’objectif, que ce soit en zone de largage, en suprématie ou encore à la course aux droïdes. A l’exception du mode « Escadron de Chasseurs » puisqu’il se déroule entièrement dans les airs, lui permettant ainsi de sortir du lot. Malheureusement, les bots présents en multijoueur ne m’ont jamais apporté une grande satisfaction.

Sur le champ de bataille et dans les modes disponibles, vous pourrez ramasser des jetons bonus tels qu’une arme, comme la roquette intelligente, une frappe orbitale, un véhicule ou un héros. Après tout, ce jeu est surtout là pour revivre les gros conflits des films avec la sensation « d’y être », et quoi de mieux que d’incarner un héros et de sentir la puissance qu’il leur est donné entre vos mains.

STAR WARS™ Battlefront™ 05 Spiritgamer
Le système d’XP est correct, malgré le fait que l’affichage du gain, se faisant par catégorie, soit un peu long. Plus vous gagnez de points au court d’une même partie, plus la progression sur la barre prendra du temps. Les points accumulés se transforment en crédit du jeu, (par exemple : 5000 points d’XP donneront droit à 500 crédits) qui serviront à l’achat de nouvelles armes, nouvelles cartes et pour la personnalisation de votre personnage (un total de 24 cartes, 11 armes et 152 personnalisations de personnage à débloquer). Il n’y a aucune personnalisation d’armes, que ce soit sur le plan esthétique ou simplement la modification du viseur. Et il vous faudra un grand temps de jeu pour débloquer les armes les plus dévastatrices. Vous pourrez équiper votre personnage de trois cartes offensives (grenades, armes), défensive (bouclier, grenades fumigènes) et neutre (réacteur dorsal, tir concentré).

Chaque carte dispose d’un temps de rechargement variable d’une carte à l’autre. Certaines cartes, nécessitent un bonus de charge, que l’on peut ramasser sur le champ de bataille, afin d’être utilisées. Il est toutefois possible d’acheter des charges avec les crédits du jeu. Ce sont également des cartes disposant d’amélioration, augmentant ainsi la durée d’activité de celle-ci.

STAR WARS™ Battlefront™ 03 Spiritgamer

Les développeurs ont incorporé une option essentielle au multi : la possibilité de sélectionner la map sur laquelle on désire jouer avant de lancer une recherche de partie. Les maps disponibles (hors DLC) étant très restreintes, il est préférable de jouer sur une carte que l’on apprécie.

Il y en a peu, mais elles sont grandes et généreuses en détails. Je suis toujours sceptique à l’idée de jouer sur des grandes zones, passer plus de temps à courir après l’ennemi que de le faire tomber. Pourtant, DICE a su maîtriser leurs grandes tailles en proposant des équipes plus remplies qu’à l’habitude (jusqu’à 40 joueurs, 20 par équipes). Une autre option vous permet de passer de la vue à la première personne, à la troisième et vice-versa, en cours de partie, sans pour autant incarner un héros. A noter que Star Wars est avant tout un FPS, et ayant remarqué quelques ralentissements lors des déplacements en troisième personne, il est préférable de rester sur une vue en première personne.

STAR WARS™ Battlefront™ 02 Spiritgamer

Star Wars Battlefront offre une immersion complète dans le monde de Star Wars. Bien qu’il propose différents modes de jeu, j’ai fini par très vite m’ennuyer et tourner en rond. La vraie question est de savoir si vous êtes un joueur ou plutôt un fan. Car les fans seront ravis et c’est ce qui déterminera la durée de l’intérêt que vous lui porterez. Star Wars Battlefront est loin d’être un mauvais jeu, mais son manque d’inspiration pour ses modes, ne lui donne pas la possibilité d’être classé parmi les grands FPS. Si Battlefront n’est pas le FPS par défaut pour se défouler, il offre la possibilité de passer de bons moments entre amis. Sa facilité de prise en main, permet de faire de lui un jeu grand public, que jeunes et moins jeunes apprécieront.