Ride 2 le test

Photo du profil de Devil26100
PC PS4 Xbox One

Quand on entend les mots « sports mécaniques » dans le monde du jeu vidéo, il est inconcevable de ne pas passer au maître du genre : Forza Motosport. Si le jeu est sans doute le meilleur en la matière, celui-ci ne concerne que les quatre roues motorisées. Pour les amoureux de bécane, Milestone est là.

Alors que Valentino Rossi The Game est sorti dernièrement, c’est au tour de la deuxième édition de Ride de faire son apparition. Si le prédécesseur avait su divertir les fans de deux roues malgré ses nombreux défauts, nous avons testé le second volet afin de vous en révéler les secrets.

capture-decran-158Milestone récidiviste !

Les joueurs des derniers MotoGP ou de Valentino Rossi The Game, n’ayez crainte, vous ne serez pas largués ! Ride 2 présente, à l’instar de ses prédécesseurs, un système d’épisodes avec le World Tour durant lequel une multitudes d’épreuves et de défis seront à surmonter. Le World Tour s’étend sur plusieurs saisons, quatre précisément. A la fin de chacune d’entre elles, une épreuve spéciale se débloquera, accompagnée de pas mal de crédits et d’une moto à gagner.  A l’instar du premier volet, des épreuves de club sont présentes. Vous pourrez alors créer votre équipe afin d’en affronter d’autres et asseoir votre notoriété. Les épreuves et défis vous permettront de récolter un maximum d’XP et finalement atteindre le haut du classement des pilotes.

D’ailleurs en parlant de pilotes. Vous commencerez le jeu en remplissant votre fiche personnelle. Aux traditionnels nom et prénom succède un certain nombre d’étapes comme la personnalisation de votre pilote. Éléments très appréciable puisque celui-ci s’ajoute aux personnalisations possibles de la bécane et du style de pilotage. En parlant de celle-ci, vous aurez, au début du jeu, le choix entre cinq motos différentes, qui ne sont autre qu’un roadster, un café-racer, une routière, une sportive et une 450cc  Husquvarna supermotard.

2016102200510270Niveau gameplay, Milestone nous fait une parfaite démonstration de l’inachèvement. Avec des sensations de pilotage très éloignée du jeu de simulation de part le manque de sensations, des parties de terre absente sur le tracé – bien que présentes sur les bords de la route –, un bruit de moteur plus que désagréable et irréaliste, Ride 2 laisse rapidement un goût d’amertume et de regret. Si de nombreux problèmes avaient été recensés par les joueurs du premier volet, il semblerait que les développeurs n’en ait pas pris compte. En effet, bon nombre de fois nous avons été frustrés par le manque de possibilité dans les virages ou bien encore dans le contrôle du pilote. A ce propos, les aides au pilotage mises à disposition du joueur sont identiques à celles proposées par le précédent volet, autrement dit, vous retrouverez les célèbres – malgré eux – contrôle de traction, anti-wheeling, freinage couplé ou non, aide au freinage, boite de vitesse. Ces aides sont, selon nous, inutiles puisque l’expérience de jeu s’améliore pas mal quand vous les désactivez toutes.

capture-decran-172Du mieux et du nouveau malgré tout

Vous pourrez mettre vos talents de pilote à profit durant vos parties en ligne. Jouables à 12 en mode online ou à 2 en local, vous retrouverez les courses rapides que l’on connaît tous mais aussi les championnats, ajoutant un peu de piquant au jeu. Que serait Ride sans une IA inutile ? Bien évidemment, ne comptez pas sur cette intelligence artificielle faussement intelligente pour faire monter l’adrénaline durant vos courses. Tel un funambule il suivra aveuglément sa ligne sans possibilité de le bousculer mais sa monotonie n’enlèvera rien à sa compétitivité. En effet, il sera vraiment difficile de la battre sans effort, et ce, même au niveau de difficulté le plus bas.

capture-decran-159Toutefois quelques nouveaux venus ont fait leur entrée dans la licence de Milestone. Les défis hebdomadaire et quotidiens ont alors été mis au point afin de vous faire rouler sur des pistes un peu différentes de celles habituelles. De surcroît, une marque de moto précise sera utilisable sur chacune de ces pistes. Ces nouveaux « modes » de jeu ont pour but d’amasser une maximum de crédits pour développer au mieux votre pilote et sa bécane.

L’un des indéniables points forts de ce jeu concerne la personnalisation et les motos mises à disposition. Avec pas moins de 170 motos de tout genre, vous avez une liberté de personnalisation assez étendue puisque vous pourrez les personnaliser comme bon vous semble, des jantes aux lignes d’échappement en en passant plein d’autres, vous aurez la possibilité de personnaliser quasiment tous les éléments de votre 2 roues, de quoi lui donner une allure unique ! Cette personnalisation ne s’arrête pas à la moto puisqu’elle est également possible sur le pilote. Habillable de la tête aux pieds tandis que son style de pilotage est totalement personnalisable, vous avez toutes les cartes en main pour créer le pilote unique et fun qui vous ressemble !!

capture-decran-155Les chiens ne font pas des chats

Ride premier du nom s’était démarqué par sa mollesse technique. Si Ride 2 est loin d’être parfait avec ses bruitages basiques et loin d’être surréalistes, et des phases de jeu monotones et ennuyantes, il est indéniable que certains progrès ont été fait. Tout d’abord, si vous aviez gardé des mauvais souvenirs du premier volume concernant notamment les temps de chargement, sachez que le problème a été réglé. En effet, Ride 2 ne présente pas de temps de chargement interminable et donc un rythme cassé. De surcroît, graphiquement il est clair que le jeu est plus abouti que son prédécesseur. Avec des graphismes plus agréables et des motos toujours bien modélisées, les développeurs ont su améliorer le visu de la licence.

Ride 2Si Ride 2 reste indéniablement un produit de Milestone apportant son lot de déceptions et de raté avec une gameplay moyen et une certaine monotonie, son contenu vient un peu équilibré la balance, comme quoi, tout n’est pas perdu !

Jeu fourni par l'éditeur, testé sur Playstation 4

Bon Points

  • 170 motos en tout genre disponibles
  • La personnalisation
  • Des graphismes plus aboutis
  • Des nouveaux défis

Mauvais Points

  • Une monotonie assommante
  • Des bruitages qui manquent de réalisme
  • Une IA pas très intelligente
6.5

Sans Plus

Photo du profil de Devil26100
Grand fan de jeux vidéos en général, je me suis spécialisé dans le FPS. Que ce soit rétro ou next gen tant que ça a une manette (ou pas) ça me convient.
Aller à la barre d’outils