Dishonored 2 le test

Photo du profil de Félicien Fumel (Writer)
PC PS4 Xbox One

Dishonored 2 nous parvient 4 ans après son illustre prédécesseur qui avait fait la joie des joueurs et de la presse spécialisée lors de sa sortie. Que vaut cette suite ? Nous allons voir tout cela ensemble.

L’histoire de Dishonored 2 prend place 15 ans après la fin du premier épisode, la jeune impératrice Emily Kaldwin est sur le trône impérial depuis quelque temps, guidée par son père le Protecteur Royal, Corvo Attano, protagoniste du 1er épisode. Le jeu débute lors du 15ème anniversaire de l’assassinat Jessamine Kaldwin, ou des dignitaires de tout l’Empire viennent témoigner de leur respect envers leur ancienne impératrice. Certains des convives ont, quant à eux, planifié un coup d’État pour destituer la jeune Emily qui est devenue impopulaire au sein de l’empire à cause d’un terrible assassin surnommé le « Tueur de la Couronne » qui exécute tout les opposants de l’impératrice. Le coup d’État est dirigé par Delilah Kaldwin la demi-sœur de Jessamine ainsi que Luca Abele, le duc de Serkonos.

9174852deaccce2286afbcac2cb9c7f550bd2ad3fc63ea1f09pimgpsh_fullsize_distrPeu après la scène d’introduction, vous aurez le choix d’incarner à nouveau Corvo ou de prendre à la place Emily, le gameplay des deux n’est pas tout à fait le même, en effet les 2 protagonistes ne partagent pas les mêmes pouvoirs que leur offre l’Outsider, sorte de dieu païen de l’univers de Dishonored. Les joueurs en quête de défis peuvent d’ailleurs refuser les pouvoirs offerts par l’Outsider, corsant durablement la difficulté du jeu.

Adieu triste Dunwall, Bonjour lumineuse Karnaca

Graphiquement parlant, le Void Engine, moteur maison créé spécialement pour Dishonored 2, fait de véritables prouesses au niveau des jeux lumières et des expression faciales des PNJ que l’on rencontre. Il faut cependant noter que le premier niveau du jeu est un peu moins soigné que les suivants, sans doute car Dunwall n’a pas la même palette de couleur que Karnaca. Comme pour le premier épisode, on a l’impression de voyager dans une peinture vivante.

a9684bc375c09ec4c548f2946eaa3e14a396824a13157a50f3pimgpsh_fullsize_distrDe plus, les level-designers ont à nouveau redoublé d’efforts et de génie pour offrir aux joueurs des environnements variés, à l’instar d’un hôpital lugubre, un manoir un peu particulier et bien plus encore. Tous les niveaux du soft sont très cohérents, possédant chacun leur petite touche en plus. On sent une réelle maîtrise de cet art au sein de l’équipe de développement.

La bande-son est très bien réalisée que ce soit au niveau musical, des bruits des combats ou encore le son des pouvoirs. La musique n’est pas trop envahissante (rappelons encore une fois qu’il s’agit d’un jeu d’infiltration). Nous avons fait le jeu en version française et les doublages sont d’assez bonne facture de plus soulignons également que désormais Corvo a eu le droit de parler contrairement au premier épisode.

cd79affd98f680975b1377159dde3207e391f4d67d86629878pimgpsh_fullsize_distrDes Challenges de taille !

A la fin de l’introduction, vous devez vous échapper de Dunwall Tower, le palais impérial, pour vous rendre vers Serkonos et sa capitale Karnaca. Dès le premier niveau on se rend très rapidement compte que les gardes sont beaucoup plus retors qu’autrefois, par exemple s’ils voient une porte ouverte qui ne l’était pas auparavant, ils iront automatiquement voir ce qui se passe à l’intérieur de ladite pièce en vérifiant partout (même sous les tables ou au-dessus des armoires). Dans le premier épisode, lorsque le joueur se penchait au coin d’un mur et qu’un garde arrivait face à lui, il ne le repérait pas. Cela est désormais fini, bien que le garde mettra plus de temps à détecter le joueur. Ces derniers sont aussi beaucoup plus véloces, s’ils entendent le moindre bruit suspect, ils se précipiteront dessus en quête du fauteur de trouble. Les systèmes de sécurité sont à nouveau de la partie comme les portails foudroyants et les pylônes foudroyants qui peuvent griller un homme en une fraction de secondes, les miradors qui vont vous bombarder de missiles et des systèmes d’alarmes qui font venir toute la garde avoisinante.

Le bestiaire et les adversaires humains sont suffisamment varié et chaque type d’ennemi usera de technique ou d’arme différentes. Par exemple les soldats de la Grande Garde useront de pistolet tandis que les voyous opteront plus pour des arbalètes équipées de carreaux qui vous feront voir trouble. Les combats ont gagné en intensité ainsi qu’en complexité, les adversaires essayeront toujours de vous encercler, les dégâts infligés sont aussi très lourd en moyenne 3 coups suffisent a vous rendre ad patres.

De grands pouvoirs nécessitent de grandes responsabilités (et du bon matos)

Karnaca est une ville côtière qui s’est enrichie grâce aux mines d’argent. Ici point de peste comme lors du premier opus mais plutôt des mouches de sang qui voudront se nourrir du sang du héros. La ville souffre aussi d’un énorme décalage entre les riches qui vivent dans l’opulence et dans l’excès et le reste du peuple qui tente de survivre tant face aux gangs qu’à la Grande Garde. Pour tenter de récupérer le trône impérial, Emily et Corvo ont la possibilité d’améliorer leurs pouvoirs et leur équipement. Voyons tout d’abord les pouvoirs des protagonistes.

Corvo dispose des mêmes pouvoirs que dans Dishonored à savoir : le clignement comme moyen de se téléporter sur de courtes distances, la nuée vorace qui lui permet d’invoquer un groupe de rat, la possession qui lui permet de devenir l’hôte d’un animal ou d’un humain, le tourbillon qui lui permet de fracasser des portes ou d’envoyer valser les adversaires contre un mur, le pli temporel qui lui permet de ralentir le temps et vision des ténèbres qui permet de voir à travers les murs.

Emily dispose de pouvoirs différents de son père. Elle possède par exemple le pouvoir Domino qui permet de lier jusqu’à quatre personnes pour les tuer et/ou les assommer. Le Clone d’ombre, qui attire les ennemis, peut même les attaquer avec une amélioration adéquate. L’Ombre errante permet à Emily d’adopter une forme furtive qui dure pendant une courte période. Fascination permet d’envoûter les humains et les molosses. Longue portée est le moyen que possède Emily pour se déplacer rapidement à l’instar du Clignement de Corvo. Elle dispose également de la vision des ténèbres.

Comme lors du premier épisode il faudra utiliser un cœur pour déterminer l’emplacement des runes qui permettent d’améliorer les pouvoirs, des charmes d’os octroyant des bonus passifs sont aussi présents. Trouver toutes les runes et les charmes d’os dans les niveaux donne souvent lieu a des énigmes plus ou moins retorse comme trouver la combinaison d’un coffre ou faire une action particulière sur certains objets du décor…De surcroît, Corvo et Emily peuvent désormais réaliser eux-mêmes des charmes d’os améliorés grâce à des os de baleine bruts ou même des runes.

Concernant l’équipement de base, les deux personnages ont à leurs disposition un pistolet et leurs épées. Il faudra trouver des schémas d’améliorations si vous souhaitez améliorer vos armes et gadgets. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’une arbalète plus précise, d’un pistolet plus performant permettant d’infliger encore plus de dégâts à certains ennemis. Des mines ou des spirales tranchantes sont également présentes. Pour améliorer son matos il faut se rendre dans des boutiques clandestines qui permettent aussi d’acheter des munitions, des objets de soin voire des combinaisons de coffres ou encore des choses pour simplifier (un peu) la mission en cours.

decd4e14053d29f7c6d0a7ab73f4f6826f361ee279b8905cb2pimgpsh_fullsize_distrUn meurtre pour une vie ou un pain pour un lendemain

Les missions sont toutes réalisables, soit en mode warrior soit en mode furtive. Tout comme pour le premier volet, vous pouvez finir le jeu sans vous faire repérer ou bien tuer qui que ce soit. La durée de vie du jeu se situe entre 12 heures et 18 heures (ou même plus pour ceux qui farfouillent partout) ce qui est très honorable sachant son excellente rejouabilité. Les missions nous amènent, comme dit plus haut, dans des endroits parfois exotiques et mystérieux à l’instar de ce manoir mécanique qui mêle habillement réflexion et action à ses leviers qui font bouger certaines pièces, rendant la progression hasardeuse. Les missions secondaires sont intéressantes et donnent souvent lieu à la collecte d’indices et de voir certains lieux que l’on aurait facilement manqué sans cela.

d2c8f193275687a78d3a36134e35dba6795411ecb571fc5f13pimgpsh_fullsize_distrL’excellence à la Française

En somme, Dishonored 2 est un jeu au gameplay maîtrisé, avec de magnifiques décors et un charme indéniable. Arkane Studio a réussi à faire mieux que son prédécesseur qui était déjà excellent et que bon nombre de joueurs avait recommencé des dizaines de fois sans se lasser. Arkane Studio permet de faire briller un jeu français sur la scène internationale, ce qui permet au monde de voir que l’industrie vidéoludique française a beaucoup de choses à offrir.

 

Jeu fourni par l'éditeur, testé sur Xbox One

Bon Points

  • Gameplay aux petits oignons
  • Level-Design maîtrisé
  • Le Void Engine qui fait des merveilles

Mauvais Points

  • Quelques bugs d'affichages
  • Le premier niveau en déca par rapport au reste du soft
9.5

Énorme

Photo du profil de Félicien Fumel (Writer)
Tombé dedans quand j'étais petit, je joue à tout type de jeu, mais principalement les RPG et les FPS.
Aller à la barre d’outils