[Chronique Instant Perso] La mutation des consoles, la fin d’une époque ?

Publié par le 04 octobre 2017


Avec l’arrivée de la Xbox One X, je me suis demandé si nous n’étions pas à un croisement important de l’histoire du jeu-vidéo et plus particulièrement des consoles de jeux telles que nous les connaissons. Discutons-en un peu… Pendant très longtemps, nous joueurs, étions habitués à voir les consoles sous forme de génération. Chaque nouvelle génération remplaçant la précédente car supérieur en tout point.

Il faut savoir que ceci est vrai depuis la NES ou Famicom, première véritable console telle que la définition existe aujourd’hui. Il y avait bien des hybrides comme le MSX par exemple (sorte de clavier avec 2 ports cartouches), cet appareil proposait uniquement des titres Konami dont certains jeux de légende comme Track & Field, Gradius ou un certain Metal Gear, mais avant Nintendo, c’était principalement des Amiga, Amstrad et autre ordinateur “préhistorique” qui avaient la main mise sur le jeu-vidéo. Au départ les générations fonctionnaient avec le nombre de bits des consoles, 8bits pour la NES, 16 pour la SNES/Megadrive, etc…

La Super Nintendo, une vraie révolution à l’époque

Ce système a commencé à disparaître avec la PlayStation et la Saturn, même si on les appelait des consoles 32bits on a rapidement laissé tomber ce concept pour uniquement garder le changement de génération (PS1 > PS2 > PS3, etc…) Oui mais voilà, avec la sortie de la Xbox One et de la PlayStation 4, tout change. A peine trois ans après la sortie de la PS4, Sony annonce une PlayStation 4 Pro durant son meeting.

Par cette annonce Sony (et par la suite Microsoft) ont radicalement changé le futur de nos consoles. Mais ce système n’est pas nouveau et ressemble trait pour trait à quelque chose que nous voyons (subissons ?) depuis longtemps ailleurs.. Vous ne voyez pas ? Les smartphones bien sûr ! Comparons un peu les deux principes avec de chaque côté son meilleur représentant, j’ai nommé Apple et Microsoft

Du côté Apple, chaque nouvelle version d’iPhone est totalement compatible avec son prédécesseur question OS, applications et matériel annexe (iWatch par exemple). Du côté Microsoft c’est la même chose (idem pour Sony). Chaque nouvel iPhone propose de nouvelles fonctions, chaque modèle diffère principalement par sa puissance et/ou sa taille d’écran. Chez Microsoft c’est exactement pareil. La Xbox One S peut upscaler (augmenter informatiquement la résolution d’origine) en 4K, la Xbox One X elle fera du 4K natif et aura un lecteur Blu-Ray 4K, mais les jeux, applications et accessoires sont 100% compatibles de l’une à l’autre.

Vous voyez où je veux en venir ? Le changement majeur que nos consoles subissent aujourd’hui est celui-ci : la diversification des plateformes sur le principe du coût. Plus vous mettez de l’argent de votre appareil, mieux vous pourrez profiter de son contenu.

Apple maîtrise parfaitement ce système d’appareils de “génération” identiques mais différents en contenu

Alors est-ce une bonne ou mauvaise chose ? La question est pertinente mais n’a pas de réponse universelle. Chacun y verra un intérêt ou non suivant ses besoins et son regard sur sa manière de jouer mais essayons quand même de faire une liste des points forts et faibles :

Moins d’attente : Ce nouveau système de sortie de console permettra d’attendre moins longtemps entre chaque évolution. La génération Xbox 360 et PlayStation 3 a été longue, trop longue et ces dernières se sont retrouvés bien trop à la ramasse techniquement par rapport au PC. Hors le PC a lui aussi été impactés par ceci du fait des nombreux downgrades que les jeux ont subi pour ne pas trop largué les consoles (et oui, pour un éditeur les consoles sont bien plus rentables que les PC car moins de piratages et des coûts de développement plus faible (car une seul plateforme)). Le fait de sortir des modèles plus puissants tous les 3 ans permettra aux joueurs d’apprécier plus rapidement de meilleurs graphismes, de revoir leurs anciens jeux sous un nouvel aspect, mais cela permettra aussi aux jeux PC d’être moins bridés par ses vilaines cousines.

Rétrocompatibilité : Je ne parle pas des jeux d’anciennes générations mais bien des jeux actuels. Vous allez me dire quelque chose comme “encore heureux” mais il n’y a pas si longtemps que ça, chaque nouvelle console mettait vos anciens jeux au placard ! Seul Microsoft aujourd’hui propose une rétrocompatibilité numérique (dans le sens où vos jeux physiques ne sont là que pour justifier que vous l’avez, tout le reste se fait en démat), chaque semaine (ou presque) de nouveaux jeux s’ajoutent à la liste. Le fait qu’un jeu optimisé PlayStation 4 Pro fonctionne aussi sur la PS4 Slim et standard est une bonne chose et une obligation pour faire accepter aux joueurs cette nouvelle formule (je ne parle même pas des accessoires…)

Budget en hausse : Alors oui, forcément avec ce nouveau concept, le budget alloué au hardware va augmenter. Avant nous investissions une certain somme dans un appareil avec l’assurance qu’il sera alimenté par des jeux sur une période d’environ 6 ans (sous réserve qu’il ne tombe pas en panne…), et nous avions également l’assurance que les jeux achetés, même 6 ans après, fonctionnait parfaitement sur notre appareil, et ce à 100% de ses capacités (ce qui est très rarement le cas pour un PC sans avoir au préalable changé quelques pièces).

Alors oui, c’est toujours la même chose aujourd’hui mais plus concernant ses capacités. Jouer à Horizon Zero Dawn sur PlayStation 4 est parfaitement faisable mais il tournera à 70-80% de ses capacités alors que sur PS4 Pro il sera à 100%. L’écart continuera de se creuser avec la maîtrise des studios de développement, ce qui pourra en frustrer plus d’un s’il ne peut pas suivre cette évolution en raison d’un budget serré…

500€ pour profiter de ses futurs jeux à 100% !

Plaisir renouvelé : À l’inverse du point précédent, le fait d’avoir du matériel régulièrement mis à jour ne pourra que renforcer notre plaisir de jeu au travers de nouveaux gap graphiques, techniques ou encore de nouvelles façons de jouer (ce point est encore nébuleux car pour le moment seule l’évolution graphique est mise en priorité… mais on peut espérer !). Cela peut donner une seconde jeunesse à certains jeux voir carrément une nouvelle vie pour d’autres et augmenter l’intérêt d’acheter un jeu 2 ans après sa sortie (donc beaucoup moins cher) plutôt que Day One.

Moins de panne : Ce point peut faire sourire mais il reste statistiquement exact. En changeant de consoles tous les ⅔ ans vous diminuez fortement les risques de panne. De plus avec les différents services online d’aujourd’hui (surtout chez Microsoft pour le coup), ré-installer ses jeux et rapatrier ses sauvegardes n’a jamais été aussi simple…


La conclusion est que ce changement historique est autant une source de joie que de frustration et qu’il dépendra uniquement de ce que vous recherchez dans le jeux vidéo. Mais on ne peut pas s’empêcher de se poser une autre question, une question qui fâche deux styles de joueurs depuis longtemps :

Avec ce revirement, quel est désormais l’intérêt d’une console face à un PC ? A-t-elle encore une raison d’exister ? C’est une question ouverte à laquelle je ne m’engagerai pas à répondre…. 

NOTA : L’irréductible Nintendo.

Avec l’aimable autorisation de @LPP

Et oui, Nintendo fait office de rebelle car il est le seul aujourd’hui à respecter le concept de génération de consoles. Entre la Wii U et la Switch tout diffère et la dernière est supérieure en tout point à la précédente. Est-ce mieux que ce qui est expliqué plus haut ? Oui si vous adhérez à ce concept générationnelle, non si vous préférez le “nouveau” mais il faut noter et saluer l’esprit d’indépendance de Nintendo et le suivi sans faille de ses fans.

Pseudo :

Rôliste, Metalleux et jouant aux jeux vidéos depuis trop longtemps pour le chiffrer, je reste passionné par ce média, particulièrement les RPGs sur lesquels je me suis bâti une solide expérience. Chez moi pas de préférence. Ce sont les jeux qui font la console et pas l'inverse !

Playstation Lucian_Blight

Succés XBox Lucian Blight

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.