Call of Duty Infinite Warfare

PC
XBox

Call of Duty: Infinite Warfare : Activision s’explique

Publié par le 06 mai 2016

Call of Duty: Infinite Warfare

C’est au travers d’une session de questions/réponses que le CEO d’Activision, Eric Hirshberg, évoque le sujet du nombre de dislikes que le trailer, présentant le prochain Call of Duty: Infinite Warfare sur Youtube, a reçu.

« Tout d’abord, nous ne pouvons qu’aimer la passion des joueurs. C’est une industrie comme aucune autre et des fans comme nulle part ailleurs. Nous aimons que nos fans traitent cette franchise comme la leur et qu’ils aient un point de vue si contrasté. Il n’y a pas beaucoup de franchises de divertissement qui peuvent générer le genre de passion que Call of Duty génère… Et c’est une bonne chose.

Deuxièmement, bien sûr, nous savons qu’il y a des gens de notre communauté qui sont nostalgiques d’un gameplay terre-à-terre, c’est pourquoi nous avons fait Modern Warfare Remastered. Mais nous avons aussi des millions de personnes qui veulent avoir de nouvelles expériences novatrices dans le jeu chaque année et c’est ce que Infinite Warfare apportera.

Les bonnes nouvelles cette année sont que nous avons trouvé un moyen d’apporter le tout dans un seul package tout en gardant notre communauté unie. Alors bien sûr, nous voyons les opinions passionnées publiées en ligne, nous examinons également d’autres mesures et le fait est – même s’il est encore très tôt – les pré-commandes du jeu ont très bien débuté. Le nombre de vues sur le trailer sont en hausse et le nombre de like par vue est le plus haute que nous ayons jamais vu.

Nous avons déjà vu cela dans la franchise précédemment. Le trailer de Black Ops 2, qui apportait la franchise dans le futur pour la première fois avait reçu le plus grand nombre de dislikes de l’histoire de la série. Et c’est devenu notre jeu le plus réussi.

A l’heure actuelle, la franchise n’a jamais été aussi forte. Nous avons plus de gens jouant à Black Ops 3, un jeu se déroulant dans le futur, avec des sauts propulsés et des armes futuristes, que n’importe quel jeu de notre histoire.

Ce que nous savons pour sûr est que si nous avons toujours fait ce qui a fonctionné par le passé sans prendre le moindre risque créatif, nous n’aurions pas de franchise. Le jour où il faudra s’inquiéter sera lorsque nous arrêterons d’essayer de nouvelles choses. »

Rédacteur

Pseudo :

J'ai commencé à jouer aux jeux quand j'étais gosse et je suis devenue vraiment passionnée lors de la sortie du premier Modern Warfare. Les mondes des FPS, de l'infiltration et du parcours m'inspirent plus que tout et m'ont donné envie de partager cette passion.

commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Anonyme

C est pas un moyen détourner de dire « de tout manière on fait ce qu on veux même si ça plais pas on saient que ça se vendra (avec petit passage de pommade pour adoucir les doutes ) » ?

Devil26100

Bienvenue dans la communication

Anonyme

C est pas un moyen détourner de dire « de tout manière on fait ce qu on veux même si ça plais pas on saient que ça se vendra (avec petit passage de pommade pour adoucir les doutes ) » ?

Devil26100

Bienvenue dans la communication